Taux de prise en charge en baisse pour les appareils auditifs

Sommaire

Depuis le 1er janvier 2020, la prise en charge par la Sécurité sociale des audioprothèses s'est améliorée. Les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif « 100 % santé » bénéficient d'une baisse de 250 € du reste à charge par oreille.

Le remboursement des appareils auditifs

Le taux de prise en charge des appareils auditifs par la Sécurité sociale était de 60 %. Les frais assumés par le patient, après intervention de l’Assurance maladie et de la complémentaire santé, s’élèvent en moyenne à 850 € par oreille.

Mais, depuis 2018 et la mise en place du plan 100 % santé (anciennement baptisé « reste à charge zéro ») les choses changent. Cette réforme doit permettre à une majorité de Français couverts par une complémentaire santé (soit 95 % de la population) d’accéder à un ensemble de dispositifs médicaux répondant à des besoins essentiels dont les aides auditives (mais aussi les lunettes et les prothèses dentaires).

Depuis le 1er janvier 2020, la prise en charge par la Sécurité sociale des audioprothèses s'est améliorée grâce au dispositif « 100 % santé ».

Depuis le 1er janvier 2021, les équipements inclus dans le panier « 100 % santé » (dits de classe I) sont intégralement pris en charge par les caisses d'assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, sans reste à charge pour les patients disposant des garanties d'un contrat responsable.

Bon à savoir : les assurés bénéficiant de la Complémentaire santé solidaire (ex CMU-C et ACS) ont un plein accès au panier en audiologie 100 % Santé, en tiers payant intégral.

La prise en charge s'applique à tous les types d'appareils auditifs

Les éléments concernés par cette prise en charge englobent les 2 classes d’audioprothèses qui ont été créées.

Classe 1 (Panier 100 % santé)

  • Tous les types d’appareils sont concernés (contour d’oreille classique, contour à écouteur déporté, dispositif intra-auriculaire).
  • 12 canaux de réglages, système permettant l’amplification des sons extérieurs restitués à hauteur d’au moins 30 dB.
  • Au moins 3 des options suivantes : système anti-acouphène, connectivité sans fil, réducteur de bruit du vent, synchronisation binaurale, directivité microphonique adaptative, bande passante élargie ≥ 6 000 Hz, fonction apprentissage de sonie, dispositif anti-réverbération.
  • 30 jours d’essai minimum avant achat.
  • 4 ans de garantie.
  • Prestations de suivi (au moins une fois par an) pour adapter en continu le réglage de l’appareil en fonction de l’évolution de la perte auditive.

Classe 2 (Tarifs libres)

  • Tarifs libres.
  • Base de remboursement de 400 € pour les 20 ans et plus et de 1 400 € pour les moins de 20 ans.

À noter que votre complémentaire santé interviendra dans la limite des garanties de votre contrat.

L’entrée en vigueur de la réforme a eu lieu par étapes. Les tarifs des aides auditives du panier 100 % santé, plafonnés depuis le 1er janvier 2019, ont progressivement été réduits. En parallèle, la base de remboursement de la Sécurité sociale a progressivement été augmentée. Depuis le 1er janvier 2021, certains équipements sont garantis sans aucun reste à charge.

Source : Service-Public.fr, site officiel de l’Administration française.

Ces pros peuvent vous aider