Vous pouvez être aidé pour payer votre appareil auditif

Sommaire

Vous souffrez d’une déficience auditive, mais vous ne parvenez pas à vous décider à vous équiper : le prix d’un appareil auditif vous dissuade.

Sachez que vous pouvez faire une demande d’aide à la maison départementale des personnes handicapées de votre département. Liste des conditions demandées et des montants attribués.

Attention ! Cette aide s’adresse plutôt aux personnes ayant quitté leur activité professionnelle.

Bénéficiez de l’aide « Prestation de compensation du handicap » pour vos aides auditives

Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) peuvent vous fournir une aide pour financer l’achat de votre appareil auditif. Cependant, vous devez répondre à un certain nombre de conditions, toutes mentionnées dans le décret n° 2005-1591 daté du 19 décembre 2005.

Cette aide est nommée PCH, « Prestation de compensation du handicap ».

Les conditions d’attribution de l’aide PCH

Conditions administratives

Vous devez avoir résidé de façon stable et régulière en France. Les étrangers hors de l’UE doivent apporter leur carte de résident ou leur titre de séjour.

Conditions d’âge

Pour prétendre à l’aide PCH, vous devez (article D. 245-3 du Code de l'action sociale et des familles dans sa version en vigueur au 1er janvier 2021):

  • être âgé de moins de 60 ans lors de la première demande ;
  • ou avoir une déficience auditive qui répondait avant 60 ans aux critères d’attribution de la PCH (même si la demande est postérieure) ;

Conditions de revenus

Les seuls « revenus » pris en compte pour accorder l’aide PCH sont ceux générés par les placements bancaires ou les biens patrimoniaux.

Condition de handicap

Au moyen d’un audiogramme, votre surdité va être évaluée. Pour percevoir l’aide de PCH, il faut que vous soyez reconnu comme ayant :

  • des difficultés à entendre, à percevoir et à comprendre les sons ;
  • ou des difficultés à communiquer par les appareils technologiques tel que le téléphone.

En principe, si votre perte auditive est :

  • supérieure à 70 décibels, il y a difficulté absolue à entendre, et vous bénéficiez d’une aide plus importante ;
  • inférieure ou égale à 70 décibels, il vous faudra prouver que votre surdité est handicapante et dans tous les cas l’aide sera inférieure.

Pour aller plus loin, lisez : comment constituer son dossier PCH ?

Montant de l’aide PCH accordée pour votre appareil auditif

Le financement de l'appareil auditif peut être demandé dans le cadre de l'aide technique de la PCH. Le montant de l’aide varie en fonction de vos ressources et si l'appareil figure ou non sur la liste des produits et prestations remboursables de la Sécurité sociale (LPPR).

  • Les appareils figurant sur le LPPR sont pris en charge à 100 % ou 80 % selon vos ressources, dans la limite de 3 960 € par période de 3 ans.
  • Les appareils ne figurant pas sur le LPPR sont pris en charge à 75 % dans la limite de 3 960 € par période de 3 ans.

Le remboursement de la Sécurité sociale est de 60 % sur la base d'un tarif de 199,71 € pour les plus de 20 ans, et allant de 900 à 1 400 € selon la classe de l'appareil prescrit pour les moins de 20 ans.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2020, les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif « 100 % santé » bénéficieront d'une baisse de 250 € du reste à charge (soit un reste à charge moyen de 400 € par oreille). En 2021, les équipements inclus dans le panier « 100 % santé » seront totalement pris en charge par l'Assurance maladie et les complémentaires santé.

À noter : le décret n° 2020-1826 du 31 décembre 2020 ouvre le bénéfice de la prestation de compensation du handicap aux besoins liés à l'exercice de la parentalité des personnes handicapées (besoin d'aide humaine et d’aides techniques). Le modèle de formulaire de demande a été fixé par un arrêté du 23 février 2021.

Ces pros peuvent vous aider